Filière Hôtellerie-Restauration

Poids lourd de l’économie en France, le secteur de l’hôtellerie-restauration est l’un des premiers pourvoyeurs d’emplois. Côté hébergement comme en cuisine ou en salle, les postes sont ouverts aux jeunes diplômés, avec souvent de belles perspectives de carrières. L’offre de formation très riche dès la fin de la 3e permet des stratégies d’études diverses.

Les métiers

Les métiers les plus recherchés concernent les commis de cuisine, les chefs, les serveurs (de café et de restaurant), les chefs de partie, les chefs pâtissiers, les maîtres d’hôtel, les chefs de rang… dans les brigades des grands restaurants. Les cafés, eux, ont recours à des barmen et des garçons de café. Citons aussi les employés de restauration collective ainsi que les traiteurs.

Au niveau de l’hébergement, ce sont surtout les métiers de réceptionnistes ou d’employés d’étage qui sont demandés… Les grands structures hôtelières, présentes partout dans le monde, permettent d’acquérir une expérience professionnelle à l’international.
Enfin, tous ces établissements sont gérés par des cadres (directeurs d’hôtel ou de restaurant) ou encore par des gérants de restauration collective.

Les formations

Le secteur de l’hôtellerie et la restauration recrute à tous les niveaux. Les diplômés multiplient néanmoins leurs chances d’évoluer et d’accéder à des postes intéressants, en France comme à l’étranger. Du CAP au bac + 5, panorama des cursus possibles et des spécialisations dans la filière.

Ces formations sont proposées à temps plein (en lycée professionnel) ou en apprentissage (en CFA, centre de formation d’apprentis).

En 1 an après un bac + 2, les licences professionnelles des secteurs de l’hôtellerie et du tourisme délivrées par les universités, constituent un accélérateur de carrière, sans dispenser les diplômés de faire leurs preuves à des postes opérationnels.

Enfin, quelques opportunités s’offrent aux titulaires d’un bac + 5, diplômés d’un master. Il en existe moins d’une dizaine spécialisée en hôtellerie-restauration.

Autres formations : des CQP (certificats de qualification professionnelle) du secteur attestent d’une qualification reconnue par la profession pour être immédiatement opérationnel sur le terrain. Citons par exemple le CQP agent de restauration ; assistant d’exploitation en restauration ; commis de cuisine ; employé d’étages…

Les formations sur le bassin de Chartres

CAP agent polyvalent de restauration – CFA Agricole – Sours

Certificat de spécialisation restauration collective – CFA Agricole – Sours

BP arts de la cuisine – CFA interprofessionnel – Chartres

BP arts du service et commercialisation en restauration – CFA interpofessionnel – Chartres

CAP commercialisation et services en hôtel-café-restaurant – CFA interprofessionnel – Chartres

MC cuisinier en desserts de restaurant – CFA interprofessionnel – Chartres

CAP cuisine – CFA interprofessionnel – Chartres

CAP Pâtissier – CFA interprofessionnel – Chartres

CAP Chocolatier, Confiseur – CFA interprofessionnel – Chartres

MC Pâtisserie, Glacerie, Chocolaterie et Confiserie spécialisées – CFA interprofessionnel – Chartres

Quelques vidéos de métiers